Audrey Marchal
soprano colorature
accueil biographie actualité répertoire galerie média presse visiter contact biographie
Vouée à l’art de l’interprétation vocale, Audrey Marchal se consacre à différents répertoires. Initialement diplômée de Sciences Po’ Toulouse, elle s’oriente résolument vers le chant lyrique, baroque et contemporain. Elle obtient le DEM de chant lyrique du CRR de Toulouse dans la classe d’Anne Fondeville, puis le DEM de musique ancienne auprès de Jérôme Correas.

Elle perfectionne sa technique vocale et théâtrale au Centre d’Art Lyrique de Méditerranée ainsi qu’au cours de différentes masterclasses (Jaroussky, Laurens, Lafont, Gonella, Barrat, Baldwin, Garichot, Maier, Kudela, Sass, Pillon, Le Bozec, Huttenlocher…), dont celle de Montserrat Caballé à Saragosse, au cours de laquelle la diva complimente son « bon goût dans la manière de chanter » et sa « position vocale parfaite ». Pratiquant la danse (classique, modern jazz, danses de salon) et le théâtre depuis son plus jeune âge, Audrey Marchal reçoit également à l’occasion d’une production de Starmania aux Cours Florents de nombreux conseils sur l’émission vocale, l’interprétation chorégraphique et le jeu de scène.

Finaliste du concours de Béziers en 2014, elle obtient le 2ème prix du concours de Balaruc-les-Bains. Elle chante à de nombreuses reprises dans les chœurs du Théâtre du Capitole entre 2009 et 2012, et a de même participé à des productions avec les ensembles Les Elements et Pygmalion. En soliste, elle chante au Théâtre du Capitole lors d’opéras pour enfants, puis au Théâtre Municipal de Castres, à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines et au Zénith de Toulouse, à la Cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges, à l’Escale et au Phare de Tournefeuille, à l’Abbaye de Fontfroide, mais également à Limoges, Pamiers, Montpellier, Albi, Rodez, Millau, Paris… sous la baguette des chefs Gilles Colliard, Rolandas Muleika, Claude Cuguillère, Stéphane Cardon, Christophe Larrieu, Jean-Marc Andrieu, Philippe Canguilhem, Claude Puysségur, Guilhem Boisson, Claude Roubichou… On a ainsi pu écouter la soprano dans des œuvres aussi variées que les Carmina Burana de Orff, la Pellegrina de Bargagli, les Illuminations de Rimbaud et le Petit Ramoneur de Britten, Jephté de Carissimi (Figlia), l’air de concert « Vorrei Spiegarvi, oh Dio » et l’Exsultate Jubilate de Mozart, les Magnificat de Bach et de C.P.E. Bach, les Leçons de Ténèbres de Charpentier et de Joseph Michel, des Lieder de Schubert et Richard Strauss, King Arthur de Purcell, les Petits Opéras Joyeux de Tailleferre, la Vie Parisienne d’Offenbach (Pauline), la Molécule des Fous de Makni, ou des extraits des Contes d’Hoffmann d’Offenbach (Olympia), Rigoletto de Verdi (Gilda), San Giovanni Battista de Stradella (Figlia), Die Zauberflöte (Reine de la Nuit) et Die Entführung aus dem Serail (Blondchen) de Mozart, der Rosenkavalier de R. Strauss (Sophie), Candide de Bernstein (Cunégonde), Lakmé de Delibes (Lakmé), la Cambiale di Matrimonio de Rossini (Fanny), Alcina (Morgana) et autres pièces de Haendel, Pergolese, Rameau, Bach, Couperin, Meyerbeer, Poulenc, Glière, Rachmaninov, Debussy, Dessau, Cage, Ravel, Messiaen…

Sa voix la prédispose pour le répertoire de soprano colorature, dans la musique classique, belcantiste et romantique mais son timbre, sa sensibilité musicale et sa maîtrise du vibrato lui permettent également de s’épanouir dans la musique baroque et contemporaine. Citons ses collaborations avec les compositeurs Vladimir Kojoukharov, Marc Bleuse, Mohamed Makni, Marion Kurylo, Gaël Tissot, Aline Marteville…

Audrey Marchal fonde en 2015 l’ensemble baroque Carré de Cœur avec Marie-Emilie Aymard-Gauffre au traverso, Anne-Marie Castagner à la harpe triple et Sylvain Rullier au violoncelle et au violon baroques. Elle rencontre un grand succès à l’occasion de sa prise de rôle en Musetta dans La Bohême de Puccini en juillet 2016, sous la direction de Guilhem Boisson, au Festival Les Voix au Château de Negrepelisse. On l’entendra le 14 juillet 2017 dans la Grande Messe en Ut mineur de Mozart au festival de Sylvanès avec l’Orchestre Contrepoint.

En 2017, l’Académie du Languedoc lui remet le prix de chant Claude Nougaro, dans les salons de la préfecture de Toulouse. La même année, Audrey Marchal prête sa voix chantée et parlée aux spots télévisés "Toulouse a tout": https://www.youtube.com/watch?v=Q4kJfNOLNy0 / https://www.youtube.com/watch?v=Bknsufh4nP4 .

Artiste représentée par l'agence Micrologus - François Dusser
www.micrologus.fr

Consulter la page d'Audrey Marchal sur OperaMusica

Consulter la page d'Audrey Marchal sur Facebook